Solidarité Nord-Sud

des Bois-Francs

Nouvelles et actualités

Bilan SDI 2019

Solidarité Nord-Sud des Bois-Francs (SNSBF) présente un bilan positif de la Semaine du Développement International (SDI), tenue en février. Deux ateliers destinés aux adultes portaient sur les violences faites aux femmes en situation de guerre ou de conflit alors qu’une activité familiale fut l’occasion de parler de solidarité internationale.

Le mercredi 6 février, au Café Farniente de Victoriaville, l’atelier participatif intitulé « Conjuguer violence et résilience » était animé par Danielle LeBlanc et Alycia Leclerc de SNSBF, accompagnées pour l’occasion de Mélanie Picard, anthropologue, qui travaille au Comité d’accueil international des Bois-Francs (CAIBF). À l’aide d’une bande dessinée qui documente les violences vécues par les femmes yéménites, soulignant leur courage et leur détermination (chaque personne participante ayant reçu son exemplaire gratuit), on a discuté du fait que de tout temps, le corps des femmes a impunément servi d’exutoire, de butin ou de vengeance en temps de guerre. Une démarche qui n’a laissé personne indifférent-e.

Cette même activité a été présentée au Cégep de Victoriaville le 20 février dans le cadre des Mercredis des Sciences humaines. Plus de 20 étudiants, et quelques enseignants, étaient présents. Il était fort intéressant de découvrir la vivacité d’esprit et la volonté de changement des étudiantes et des étudiants qui ont réfléchi sur les différences de conditions de vie entre les pays en guerre et le Canada, discutant également des inégalités entre les femmes et les hommes, ici et ailleurs dans le monde.

Finalement, une activité familiale celle-là, s’est tenue le samedi 9 février, en partenariat avec Oasis de Paix. Cet événement qui célébrait la diversité et l’inclusion par des chants et de la poésie a aussi été l’occasion de présenter le récit d’un voyage d’initiation à la coopération internationale; c’est Alycia Leclerc, étudiante en travail social et actuellement stagiaire à SNSBF, qui a offert ce témoignage.

Précisons que Solidarité Nord-Sud des Bois-Francs, implanté à Victoriaville depuis près de 50 ans, fait partie de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) qui coordonne la SDI, grâce à l’appui financier d’Affaires mondiales Canada.

Photo :

Mélanie Picard du CAIBF (à gauche), en compagnie de Danielle LeBlanc et Alycia Leclerc de SNSBF.